Site de Kerilis
Patrimoine

Le mur de pierre sèche : un paradis pour la biodiversité !

Ce patrimoine de construction traditionnelle de pierre sèche participe au maintien et à la diffusion d’une biodiversité, et participe à la création de microclimats favorables au développement d’une flore et d’une faune nombreuses et diverses. Les pierres réchauffées par le soleil emmagasinent la chaleur, et la masse du mur assure une régulation thermique. L’eau provient uniquement de la pluie, de la rosée et du brouillard.

Avec le temps, dans les trous s'accumulent les crassulacées : sédum, orpin, joubarbe, nombril de Vénus, coquelicot, herbe à Robert, lilas d’Espagne (centranthus ruber), ruine de Rome (linaria cymbalaria muralis). Dans les fissures se développent des phanérophytes: lierres, garance, salsepareille ; des arbustes : frêne, saule… Dans les mousses et lichens prolifèrent de microscopiques organismes aquatiques : colleméoles, acariens, larves d’insectes…

Les cavités servent d’aire de chasse, de refuge et de lieu de reproduction pour des insectes : mouches, punaises, abeilles solitaires, guêpes maçonnes, araignées, fourmis, escargots ; des mollusques ; divers petits animaux s’installent dans les trous : mulot, campagnol, grenouille verte, lézard gris des murailles. De petits oiseaux peuvent y nicher : bergeronnette, mésange…

Ces populations végétales et animales ne peuvent vivre que si la continuité écologique est respectée… et ces murs maintenus.

Les plantes du site
Gaillet gratteron

Plante annuelle de 30 à 150 cm, grimpant et s’étalant sur la végétation environnante. Les feuilles sont verticillées par 6 ou 8, linéaires et bordées de petits aiguillons recourbés. Les fruits s’accrochent aux vêtements comme le reste de la plante.

 

Pas de confusions possibles

 

Utilisations alimentaires : les toutes jeunes pousses peuvent être cuites à la vapeur et préparées comme des asperges. Si ce n’est pas le meilleur légume qui soit, elles ont le mérite de pouvoir être ramassées en abondance. Les fruits fournissent un bon succédané du café puisque torréfiés et moulus leur odeur rappelle étonnamment celle du stimulant bien connu (d’ailleurs de la même famille). Mais pour en obtenir la saveur, il faut « tasser » le breuvage et s’ils sont abondamment produits, les fruits de gratteron ne sont pas les plus aisés à récolter.

Nom latin : Galium aparine

Famille : Rubiacées

Nom breton : Krogerez

Ombilic de Vénus

Plante vivace glabre de 10 à 40 cm, charnue. Les feuilles de la base sont munies d’un long pétiole attaché au centre du limbe, de forme arrondie, épaisses et charnues. Les fleurs sont d’un blanc jaunâtre, à corolle en tube, réunies en une longue grappe dressée.

 

Pas de confusions possible.

 

Utilisations alimentaires : les feuilles sont excellentes à manger crues telles quelles ou en salade. Les inflorescences par contre sont amères.

Nom latin : Umbilicus rupestris

Famille : Crassulacées

Nom breton : Krampouez mouzig

Ronce

Plante ligneuse de 1 à 2 m à tiges flexibles munies d’aiguillons acérés. Les feuilles sont alternes, à pétiole garnis d’aiguillons, divisées en 3 à 5 folioles disposées en éventail. Les fleurs sont assez grandes, à 5 pétales blancs ou rosés réunies en grappes. Les fruits (mures) sont formés par de nombreuses petites drupes juteuses, noires ou bleuâtres.

 

Pas de confusions possibles.

 

Utilisations alimentaires : les jeunes pousses peuvent être légèrement fermentées pour préparer une infusion qui rappelle le thé noir. Pour ce faire on entoure les pousses d’un linge humide pendant quelques jours, jusqu’à ce qu’elles noircissent, puis on les sèche soigneusement pour les conserver. Les fleurs peuvent décorer les salades de légumes ou de fruits. Les mures sont trop connues pour qu’il soit besoin de les présenter …

Nom latin : Rubus fructicosus

Famille : Poacées

Nom breton : Rosacées

sureau

Arbuste de 2 à 5 m. les feuilles sont grandes, opposées, composées de 5 à 7 folioles ovales. Les fleurs sont petites, à 5 pétales soudés blanc crème, groupées en corymbes. Les fruits sont des petites baies sphériques noires groupées en corymbes dirigés vers le sol.

 

Confusion possible avec le sureau hièlbe (Sambucus ebulus) qui est une plante herbacée et dont les corymbes de baies sont dirigés vers le haut.

 

Utilisations alimentaires : les fleurs parfument le vin, le vinaigre et les boissons où on les met à macérer, on peut les consommer crues, débarrassées de leur corymbe, dans des salades ou des desserts. Les fruits sont consommés cuits en confitures, sirops, jus…

Nom latin : Sambucus nigra

Famille : Caprifoliacées

Nom breton : Skao

© 2011-2020 Goulven-Découverte

Sentiers & Patrimoines

Contact

Mairie - Bourg - 29890 GOULVEN - France

Annexes
Suivez-nous sur Facebook!

 

www.facebook.com/goulvendecouverte

  • Facebook Clean Grey