Site de la fontaine St Goulven
Patrimoine

À cause de la nature de son sous-sol granitique et de son climat, en Bretagne on rencontre un grand nombre de sources, et le culte de l’eau y est très ancien.

Maîtres de l’eau, comme du feu, les druides prononçaient des paroles magiques qui rendaient l’eau des fontaines capable de guérir les maladies, de féconder ou de prévoir. Le clergé chrétien donna aux fontaines des protecteurs : saints vénérés dans la chrétienté toute entière, moines et saints hommes venus, au VIe et au VIIe siècles, du pays de Galles, de Cornouailles et d’Irlande, fuyant l'envahisseur saxon.

En ce lieu où Saint Goulven bâtit son ermitage. La fontaine, de style renaissance, datant du XVIIe s. se situe à gauche de la très jolie chapelle gothique de Goulven, dite chapelle du Penity. La source jaillit au milieu d’un bassin dallé, entouré de murs épais garnis de bancs de pierre. Le mur du fond contient la niche formée de deux pilastres coiffés d’un petit toit et prenant appui sur une console moulurée. La statue en granit de saint Goulven en évêque préside aux ablutions. Le pardon, célébré le premier dimanche de juillet, donnait lieu à une procession solennelle. L’église de Goulven obtint, en 1503, un os de l’avant-bras qui fut placé dans un bras reliquaire que l’on plongeait le jour du pardon dans la fontaine pour redonner à ses eaux le pouvoir de guérir les fièvres. Les malades s’allongeaient dans le sarcophage encastré dans l'un des murs d’enceinte, de construction plus ancienne, ce sarcophage passe pour avoir été le lit de saint Goulven.

Les plantes du site
Aubépine

Arbuste épineux de 4 à 5 m, à floraison printanière. Les feuilles sont alternes, divisées en 3 à 5 lobes. Fleurs blanches ou rosées, à 5 pétales séparés et à étamines nombreuses. Fruits rouges, globuleux.

 

Pas de confusions possible.

 

Utilisations alimentaires : les toutes jeunes feuilles sont tendres et peuvent être consommées crues en salade. Les pétales des fleurs peuvent décorer divers plats. Les fruits sont comestibles mais peu agréables crus, ils sont consommés en purée après cuisson mélangés à de la farine pour en faire des galettes ou des pains ou encore en confitures avec d’autre fruits.

Nom latin : Crataegus monogyna

Famille : Rosacées

Nom breton : Spern gwenn

Chêne

Grand arbre bien connu, les feuilles sont alternes caractéristiquement lobées, les fruits (glands) sont enchâssés dans une cupule portée par un pédoncule.

 

Confusion possible avec d’autres espèces de chênes mais les glands de tous les chênes sont comestibles.

 

Utilisations alimentaires : les glands ont étés consommés par l’homme depuis des millénaires. Tels quels ils sont amers et astringents du fait des tanins qu’ils contiennent. Une fois le gland écorcé et broyé ceux-ci s’éliminent facilement par une cuisson à plusieurs eaux. La purée obtenue est extrêmement nutritive et peut servir de base à toute sorte de plats salés ou sucrés. Séchée et moulue elle fournit une farine. Torréfiés, les glands ont souvent servi de succédané du café.

Nom latin : Quercus robur

Famille : Fagacées

Nom breton : Derv

Ortie

Plante vivace herbacée de 60 à 150 cm à tiges et feuilles couvertes de poils urticants. Les feuilles sont opposées, pétiolées, ovales en cœur et bordées de dents triangulaires. Les fleurs sont minuscules et verdâtres en grappe ramifiées lâches et pendantes.

 

Pas de confusions possibles.

 

Utilisations alimentaires : les jeunes feuilles se consomment crues dans les salades ou hachées, mélangées à de l’huile d’olive ou du beurre et tartinées sur du pain. On peut aussi les faire cuire comme légume en soupe, en gratins, en soufflés ou en quiches.

Nom latin : Urtica dioica

Famille : Urticacées

Nom breton : Linad

Pâquerette

Petite plante vivace de 5 à 20 cm. Les feuilles sont en rosette à la base de la plante, spatulées et ordinairement crénelées. Les fleurs sont en tube jaune au centre et sur le pourtour en ligules blanches, souvent teintées de pourpre à l’extrémité.

 

Pas de confusions possible.

 

Utilisations alimentaires : les feuilles sont tendres croquantes et légèrement aromatiques, elles font de bonnes additions aux salades. Les capitules décorent les salades, on peut aussi en préparer un « vin » en laissant fermenter leur infusion sucrée. Les boutons peuvent être conservés au vinaigre comme les câpres.

Nom latin : Bellis perennis

Famille : Asteracées

Nom breton : Boked an hanv

Pissenlit

Plante vivace acaule de 3 à 50 cm renfermant dans toutes ses parties un latex caoutchouteux blanc. Les feuilles sont étalées en rosettes de forme très variable, généralement divisées en lobes aigus. Les fleurs sont toutes ligulées, jaunes, réunies en capitules solitaires à l’extrémité de la hampe florale.

 

Pas de confusions possibles.

 

Utilisations alimentaires : les feuilles peuvent être consommées crues au début du printemps ou cuite lorsqu’elles sont plus âgées accommodées de multiples façons. La racine peut aussi être consommée crue ou cuite, torréfiée elle fait un bon succédané du café. Les capitules peuvent agrémenter les salades, on peut aussi en préparer un « vin » ou encore un « miel ».

Nom latin : Taraxacum officinale

Famille : Asteracées

Nom breton : Louzaouenn staoter

Plantain

Plante vivace de 10 à 40 cm, formant des rosettes sur le sol. Les feuilles sont étalées ou plus ou moins dressées, munies d’un long pétiole et largement ovales. Les fleurs sont minuscules, blanchâtres, groupées en épis cylindriques minces et allongés terminant les tiges.

 

Confusions possibles avec d’autres espèces de plantain mais aucune n’est toxique, les plantains à feuilles linéaires sont trop coriaces pour être utilisés.

 

Utilisations alimentaires : les jeunes feuilles peuvent être utilisées crues dans les salades, plus âgées elles seront meilleures cuites en soupes ou comme légume.

Nom latin : Plantago major

Famille : Plantaginacées

Nom breton : Stlanves

Primevère

Plante vivace de 5 à 12 cm formant des colonies. Les feuilles sont en rosette dense, obovales allongées, gaufrées, glabres en dessus velues en dessous. Les fleurs sont grandes à 5 pétales jaunes, soudés entre eux et étalés, munies d’un long pédicelle.

 

Pas de confusions possible.

 

Utilisations alimentaires : les feuilles jeunes sont comestibles crues, plus âgées il vaut mieux les faire cuire, de préférence avec d’autres légumes, car elles ont une saveur forte. Les fleurs décorent les salades et les desserts.

Nom latin : Primula vulgaris

Famille : Primulacées

Nom breton : Boked laez

Prunellier

Arbrisseau épineux de 50 à 200 cm formant des buissons très denses. Les feuilles sont petites, allongées, munies d’un pétiole et finement dentées. Les fleurs sont blanches, à 5 pétales séparés et à étamines nombreuses. Les fruits sont assez gros, globuleux, d’un bleu noirâtre recouverts d’une pruine blanche, à un seul noyau.

 

Pas de confusions possible.

 

Utilisations alimentaires : les prunelles ont la réputation justifiée d’être acides et astringentes, mais il arrive que les gelées les adoucissent suffisamment pour pouvoir les consommer crues. Elles sont généralement meilleures cuites et édulcorées, en tartes ou en compotes.

Nom latin : Prunus spinosa

Famille : Rosacées

Nom breton : Spern du

Ronce

Plante ligneuse de 1 à 2 m à tiges flexibles munies d’aiguillons acérés. Les feuilles sont alternes, à pétiole garnis d’aiguillons, divisées en 3 à 5 folioles disposées en éventail. Les fleurs sont assez grandes, à 5 pétales blancs ou rosés réunies en grappes. Les fruits (mures) sont formés par de nombreuses petites drupes juteuses, noires ou bleuâtres.

 

Pas de confusions possibles.

 

Utilisations alimentaires : les jeunes pousses peuvent être légèrement fermentées pour préparer une infusion qui rappelle le thé noir. Pour ce faire, on entoure les pousses d’un linge humide pendant quelques jours, jusqu’à ce qu’elles noircissent, puis on les sèche soigneusement pour les conserver. Les fleurs peuvent décorer les salades de légumes ou de fruits. Les mures sont trop connues pour qu’il soit besoin de les présenter …

Nom latin : Rubus fructicosus

Famille : Rosacées

Nom breton : Drezenn

© 2011-2018 Goulven-Découverte

Sentiers & Patrimoines

Contact

Mairie - Bourg - 29890 GOULVEN - France

Annexes
Suivez-nous sur Facebook!

 

www.facebook.com/goulvendecouverte

  • Facebook Clean Grey