Utilisations du chiendent

Le chiendent comprend plusieurs types de plantes herbacées appartenant à la famille des graminées renommée la famille des poacées. Il pousse dans les régions tempérées. On le trouve généralement dans les friches, les champs, dans les montagnes, les potagers.

Également nommé blé rampant, laitue de chien ou encore herbe à chien.

Le nom chiendent vient de l’utilisation qu’en faisaient les animaux sauvages en particulier les chiens : ils consommaient les feuilles pour se purger.

Par analogie, chiendent désigne en botanique toute plante fort enracinée et difficile à éradiquer. Ex. L’ortie est un vrai chiendent.

Au sens figuré, il désigne un point difficile, un cas embarrassant.

Utilisation : Selon Maurice Mességué : Mauvaise herbe pour les uns, c’est au contraire une plante pleine de vitalité pour l’herboriste et l’amateur de simples. Plante de nettoyage, le chiendent élimine les déchets de l’organisme. C’est un diurétique rafraîchissant et un dépuratif. Elle est conseillée dans tous les cas d’inflammation des voies urinaires et digestives, en cas de lithiase biliaire et urinaire aussi.

C’est comme pour appeauter un tétras, rien de plus simple. Tu tends une feuille de chiendent entre tes deux pouces et tu souffles dans l’intervalle. Tu vois arriver le coq, la crête droite, écarlate et le collet ébouriffé, Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

 

Sylvius avait déjà fait observer que les bœufs qui, pendant l’hiver, sont affectés de concrétions biliaires, se guérissent au printemps en mangeant les feuilles et les tiges de chiendent dans les pâturages”. Le Chiendent – Triticum repens, dans la Revue de thérapeutique médico-chirurgicale, Paris : Dr Martin-Lauzer, 1865, p.17)

© 2011-2018 Goulven-Découverte

Sentiers & Patrimoines

Contact

Mairie - Bourg - 29890 GOULVEN - France

Annexes
Suivez-nous sur Facebook!

 

www.facebook.com/goulvendecouverte

  • Facebook Clean Grey