Utilisations du gaillet gratteron

De mai à août, on extrait le jus des feuilles et pointes poilues de la plante au moyen d’un extracteur de jus, ou en les faisant réduire avant de les filtrer. Le jus sert de base pour des soupes, des fonds de sauce et des boissons vitaminées. Cuites à l’étuvée, les feuillent entrent dans la composition de farces, de gratins, de soupes, de galettes et pains de légumes, d'omelettes, quiches et fromage blanc aux herbes.

De mai à octobre, les fleurs au léger goût herbacé décorent les plats crus, par exemple.

En septembre-octobre, on fait rôtir légèrement les graines au four ou à la poêle pour préparer un substitut de café.

 

Goût : la plante a un léger goût de salade. Seuls les poils peuvent être gênants, mais la préparation les ramollit.

Composants :

Glycosides tels que l’aspéruloside, faibles quantités d’alcaloïdes, tanins, huile essentielle.

 

source : Plantes sauvages comestibles, S.G. Fleischhauer, J. Guthmann & R. Spiegelberger, Editions Ulmer, Paris 2012

© 2011-2020 Goulven-Découverte

Sentiers & Patrimoines

Contact

Mairie - Bourg - 29890 GOULVEN - France

Annexes
Suivez-nous sur Facebook!

 

www.facebook.com/goulvendecouverte

  • Facebook Clean Grey